Partenaires

Logo Chimiothèque Nationale
CNRS

Plaquette de la CN

plaquette


Rechercher

Sur ce site


Sur le Web du CNRS




Certification ISO 9001:2008

iso


Accueil du site > La Chimiothèque nationale > Présentation

Présentation

La Chimiothèque Nationale (CN) a depuis septembre 2003, pour mission principale de regrouper les collections de produits de synthèse, de composés naturels et d’extraits naturels existants dans les laboratoires publics français et d’en promouvoir la valorisation scientifique et industrielle.

Depuis janvier 2007, La CN a pris la forme juridique d’un Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) entre le CNRS et 41 établissements d’enseignement supérieur et de recherche. L’Unité de Gestion de la Chimiothèque Nationale (UGCN) prend en charge les aspects opérationnels du GIS Chimiothèque Nationale.

Les informations concernant les molécules et extraits disponibles sont regroupées dans deux bases de données nationales (produits de synthèse, composés naturels et extraits naturels), accessibles à travers ce portail. Ces produits seront conditionnés soit en vrac, soit en microplaques à 96 puits, afin de permettre leur évaluation biologique ciblée ou systématique, respectivement.

L’enregistrement à la Chimiothèque Nationale est gratuit mais soumis à approbation. Il donne accès à ces deux bases de données. Sont actuellement accessibles aux utilisateurs enregistrés :

· le téléchargement de l’ensemble des structures de la base de produits de synthèse et de composés naturels, sous forme d’un fichier au format "SDFile".

· le module d’interrogation en ligne de la base des extraits naturels.

· le module d’interrogation et de demande en ligne de la base des produits de synthèse et des composés naturels.

Une "chimiothèque essentielle" (CNE) peut également être fournie à la demande. C’est une sous-chimiothèque de la CN, comportant 640 composés sélectionnés selon des critères de diversité maximal, et constitue donc un échantillon représentatif de la CN, économique et plus facile à cribler.

Mise à jour le 22 juillet 2013